Place d'Irlande, 56260 Larmor Plage
02 97 65 46 48
US GOELANDS LARMOR

Les Goëlands depuis 1927.



L’Union Sportive les Goëlands fut créée officiellement à la Sous Préfecture de Lorient        le 7 avril 1927 sous le n° 258 par Joseph Le Corvec directeur de l’école publique des garçons.
En 1940 Monsieur Le Corvec passa le relais à son collègue Jean Ravallec qui devint dès l’été 1941 secrétaire et entraîneur du club. Il y restera jusque 1960. C’est avec lui que les Goëlands prirent leur véritable premier envol. Il va transformer cette  association hésitante en un véritable club de football. L’histoire raconte qu’en ces temps difficiles il troquait du beurre en échange d’équipements sportifs. Alors qu’il avait  94 ans, il venait encore  au stade André Cheval pour encourager son club et rencontrer certains de ses anciens élèves. La fidélité de sa mémoire en épatait plus d’un !
En 1959 les Goëlands accèdent à la 1ère division de district puis l’année suivante à la promotion d’honneur. L’arrivée de Robert Hennequin, ancien joueur professionnel du Stade Rennais, marque une nouvelle étape dans la vie du club. C’est l’époque des frères Jean et René Kersaho, de Léon Le Corre  puis un peu plus tard celle de Yves Nabat, Jo Thierry, Francis Le Crom, Jean-Yves Jaffré, Dédé Béhérec. Le public nombreux ceinture alors très souvent sur trois rangs le vieux stade de Kerdreff. Les derbies entre les Goëlands et l’Espérance de Ploemeur mettent les deux communes en ébullition. Malheur au vaincu car la défaite est dure à digérer.
Il y a aussi les déplacements de l’autre côté de la rade, à Port-Louis ou à Gâvres. Pour y aller il y a 2 solutions. Pour les uns le départ est à 12 h 30 par le car avec les joueurs de la 1ère et de la réserve qui, elle,  joue en ouverture. Pour ceux là, au Pont du Bonhomme, il faut descendre et traverser à pieds. Les planches de bois du tablier du vieux pont ne supporteraient peut-être pas le car rempli de ses voyageurs.
Quant aux autres ils prennent les bateaux des pêcheurs larmoriens. La famille Le Créour  traverse sur « La Glaneuse » le bateau de Jobic qui n’est autre que le grand père d’Hervé l’actuel coprésident du club.
Tous sont heureux et débarquent en étant persuadés de la victoire.
La saison 1964/1965 fut exemplaire. La nouvelle formation avec Jean-Claude Blayo, Serge Le Pallec,Jean-Marc Le Limantour, Robert Foll, Gérard Mélo, Gilbert Le Moing, est sacrée championne du Morbihan et  accède à la Division Régionale d’Honneur.
Après cette bonne période le club connut des fortunes diverses.
En 1974 Bob Foll revient aux Goëlands et occupe le poste d’entraîneur joueur. En trois saisons, de 1974 à 1977, il va faire monter les Goëlands de la 1ère Division de District à la Division Supérieure Régionale qu’elle occupe pour la première fois de son histoire. Saluons comme il se doit cette performance, elle aussi, unique dans l’histoire du club
Après quelques saisons plus tristes, l’arrivée en 1985 de Roland Bourse donna un nouvel élan aux Goëlands. Sous sa conduite, en 1987, pour son soixantième anniversaire l’USG boucle la saison à la première place du groupe C de DHR et remporte, en inter groupes, le titre de championne de Bretagne. Didier Le Gallic, Yannick Nicolas, Christian Bédard, Pascal Le Métayer, Michel Ribeyrolles et quelques autres y étaient.
Au cours de ces années, un tout jeune Goëland prend son envol à l’école de football du club. Ronan Le Crom, repéré par Guy Roux intègre le centre de formation d’Auxerre. Il poursuivra sa carrière à Châteauroux, Valence, Guingamp, Saint Etienne, Troyes avant de la terminer au PSG.
1927, 1987 et maintenant 2007. Pour la doyenne des associations de Larmor-Plage, c’est une bonne année. Entraînée par Eric Gaillard, elle  retrouve la DSR. Ce fut alors l’épopée historique en coupe de France.
Au 7ème tour les Goëlands éliminent la GSI de Pontivy, club de  CFA2. Au tour suivant, aux portes des 32èmede finale, le 15 décembre 2008, ils échouent face à l’AS Vitré qui évolue en CFA.  Jérémie Bernard, Moussa Dakono, Jérémie Cardin, Manu Poubé, Stéphane  Dahirel, Manu Nicol, Julien Mroz, Yohan Veyssier, Benoit De Tapia, Eric Le Bomin, Bruno Le Liboux, Cédric Pichereau, Arnaud Dauriol, Charles Guilgars, Jérémie Roperch  et leur entraîneur Eric Le Gaillard, au coup de sifflet final, rejoignent le vestiaire avec la déception de la belle aventure terminée. David Mainguéné, l’habituel capitaine qui n’a pas  pu jouer, les regarde tristement. Jérémie Bernard savoure ce moment unique dans sa carrière et il insiste près d’un journaliste pour que dans son article figurent ces quelques mots. « Ce serait bien si vous pouviez l’écrire.
Je remercie tous les gens qui ont organisé cette journée pour nous, l’encadrement, les bénévoles. Ils ont fait un travail formidable. Sans ces gens là, il n’y a rien ».
C’est vrai ! Ces bons ou moins bons résultats sportifs ne sont possibles que grâce à l’action opiniâtre des dirigeants toujours trop peu nombreux et très souvent oubliés. Que seraient les associations sans eux ?
Au fil des années, les bonnes volontés se sont succédées, avec plus ou moins de bonheur, pour construire les Goëlands. Nommer quelques dirigeants actuels, sans parler de  ceux qui depuis 1927 ont participé à la construction du club, serait  oublier encore un peu plus ces derniers. Aussi à tous  nous dirons simplement BRAVO !
En mai 2011 les Goëlands accèdent à la DSE. Ils y resteront deux saisons avant de rétrograder en DSR.
Au moment où ces lignes sont écrites ils occupent la première place de leur groupe.
Les chances de retrouver la DSE en mai 2014 sont réelles. Et en 2017 sous la presidence de Yannick Le Meur et Ludwig Norbert les Goelands joueront en R 1 la saison 2017/2018 cette montée as ete longue a ce dessiner mais graces a Maguey Sow entraineur et son staff Remy Le Boulch et Francesco Heredia as pu ce concretiser.
 
Chargement en cours
 

Formulaire de contact

Contactez le club en remplissant les champs du formulaire, puis en cliquant sur le bouton "Envoyer".
*
*
*
Texte sur plusieurs lignes
* Champ obligatoire

envoyer