Place d'Irlande, 56260 Larmor Plage
02 97 65 46 48
US GOELANDS LARMOR

US Goélands. Les démissionnaires s'expliquent 

 

« Nous ne sommes pas des menteurs... et préférons démissionner. C'est une...
« Nous ne sommes pas des menteurs... et préférons démissionner. C'est une question d'honneur », expliquent les membres du bureau de l'US Goëlands.
Le bureau de l'Union sportive des Goélands, démissionnaire, tient à mettre les choses au point au sujet de leur brocante-vide-greniers qui n'aura pas lieu cette année. Voici ce qu'il écrit dans un communiqué : « Nous sommes écoeurés par la réponse accusatrice et mensongère du maire par voie de presse. Avec ses adjoints, il assure " ne plus compter les réunions et les propositions faites à l'USG ". En réalité, une seule réunion digne de ce nom a eu lieu le 16 octobre 2014. Depuis 2013, le maire nous rassurait : « Ne vous inquiétez pas, on trouvera une solution, on ne vous laissera pas tomber ».... Victor Tonnerre et l'adjoint aux sports nous ont proposé au cours de la réunion que nous avons provoquée le 16 octobre, d'utiliser le terrain uniquement stabilisé d'Ar Menez. L'annulation en cas de pluie, et l'exemple de la recette de la brocante du comité des fêtes (5.000 €) que nous n'aurions pas pu dépasser, nous ont fait refuser l'offre. Bien plus tard, le 13 janvier, le maire nous précise que si nous avions accepté, alors, le terrain en herbe et la salle de sports auraient pu être mis à notre disposition. À cette date, le site était déjà attribué au club de pétanque depuis le 4 décembre. Quant au site du futur casino, actuellement en chantier, seule une soixantaine d'emplacements ont été épargnés par les travaux. Le reste est en terre meuble. Accepter revenait à prendre le risque d'être obligé de l'annuler, même par beau temps. Quant aux nombreux courriers que nous aurions reçus, ils se limitent à deux lettres. 

Crève-coeur



La première du 18 décembre nous propose le parc de l'océan. Une réponse par retour de courrier est exigée sinon le site sera attribué à une autre association. Pourtant, aujourd'hui aucune manifestation n'est programmée sur le chantier ? La seconde lettre du 13 janvier regrette notre refus d'Ar Menez, et propose à nouveau le parc de l'océan. Ainsi, les innombrables solutions du maire se limitent-elles à deux inacceptables... Nous n'avons pas déposé de demande d'aide « Casino ». Certaines associations, dont la nôtre, ont découvert cette possibilité par hasard, et trop tard. Le maire a également déclaré en parlant de nous : « Ils auraient pu organiser leur brocante. Si les recettes n'avaient pas été la hauteur, nous aurions pu étudier une compensation ». « Pourquoi n'en a-t-il pas parlé le 16 octobre avant de refermer la porte de son bureau ? Après avoir ainsi tenté de nous humilier, le maire recevra bientôt les futurs dirigeants des Goélands que nous venons de rencontrer. Ils seront, disent-ils, présidés par Yannick Le Meur, membre du conseil municipal, et par Ludwig Norbert et par Mme Baudic, trésorière. Nous leur laissons une trésorerie très confortable, une situation sportive enviée et un important stock de matériel. Nous restons très attachés aux Goélands et nous leur souhaitons de réussir ». Serge Le Pallec, trésorier du club, licencié depuis 1958, vit un véritable crève-coeur. « Je n'ai jamais vécu cela avec aucun maire »...